Andlat rôleplay Forum Index
Andlat rôleplay Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

Journal de bord d'un prophète du crépuscule...

 
Post new topic   Reply to topic    Andlat rôleplay Forum Index -> Néant distordu -> Archive ( Save Backgrounds )
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Hebuzard
Administrateur du Forum et de la Zone
Administrateur du Forum et de la Zone

Offline

Joined: 04 Jul 2012
Posts: 58
Masculin
500: 0.69
Point(s): 40

PostPosted: Fri 6 Jul - 01:54 (2012)    Post subject: Journal de bord d'un prophète du crépuscule... Reply with quote

Sa y est... Hurlevent. La magnifique, la merveilleuse, la magique Hurlevent ! J'y suis !

Tout est blanc ici. Je préfère le brun, c'est plus discret, plus sobre.
Mais une ville brune ne serait peut-être pas du meilleur goût. Il y a énormément de gens, beaucoup plus qu'au comté-du-lac un jour de marché. C'est impressionnant toutes ces personnes qui se connaissent a peine et qui se croisent en tout sens sans faire attention les unes aux autres pour vaquer à leurs occupations... on dirait une fourmilière. Une fourmilière qui n'attend qu'un coup de pied pour éclater !

Hurlevent m'a l'air d'un rêve, un rêve bien fragile. Jusqu'à ce que je sois certain de la solidité de son existence je me contenterait de murmurer son nom, pour que ce rêve ne s'envole pas...

J'ai déjà beaucoup voyagé et beaucoup appris, mais je pense qu'ici il y a plus à apprendre qu'à travers le reste du royaume.
Sa promet d'être passionnant.

J'ai commencé à étudier, à apprendre la ville : cet œil de Killrog est décidément bien pratique.

Après une première approche je dirait que cette ville est moitié remplie de fanatiques de la lumière, et moitié de bandits, de voleurs, d'assassins et autres malfrats... globalement.

Je crois que l'idée d'être observés en dérange plus d'un. Il faudrait que je trouve un moyen de rendre mon sort de divination moins visible... un lourd travail en perspective.

J'ai trouvé un travail : je me suis engagé dans une compagnie de mercenaire, "Glebionis Segetum". Ils sont assez sympathiques, bien que peu enclins à me laisser disloquer leurs âmes. Il va pourtant falloir que je trouve un moyen pour me fournir en fragments d'âmes... mes sacs sont vides !

Même lorsque le chef, Kars', était mourant l'autre jour, ils ne m'ont pas laissé lui offrir le repos définitif.
Je ne pense pas que je vais rester longtemps avec eux. Je ne suis pas fait pour être mercenaire. A mon avis.

J'ai quitté Glebionis Segetum.
Kars' est vivant, j'ai accompli une mission, j'ai été bien payé... il est temps de passer à autre chose.

Je vais enfin pouvoir me consacrer entièrement à mon apprentissage d'Hurlevent.
J'ai déjà commencé : j'ai eu une journée formidablement enrichissante !

J'ai découvert une race de chat extraordinaire : les félins elfiques. Ces créatures ressemblent à des formes druidiques félines mais ne sont pas des druides et sont capables de parler ! Il en existerait tout une meute.
J'ai également longuement discuter avec un paladin qui m'a raconté son histoire. J'aime beaucoup les histoires. Et celle là était compliqué, ce qui l'a rendue d'autant plus agréable à écouter.

Plus tard dans la soirée j'ai aussi discuter avec un vieil herboriste, il a presque réussi à me communiquer sa passion des fleurs. Il faudra que je me penche sur ce sujet plus tard : l'Herboristerie.

Pour finir j'ai rencontré un géant originaire de la plaine d'Arathi. Un jour je voyagerais jusque la-bas pour voir s'il existe d'autres hommes aussi grands.

Voilà que les ennuis arrive maintenant...

On m'accuse d'espionnage magique, de voyeurisme, d'atteinte à la vie privée... maudite garde. Ils ne servent à rien, jour après jour il y a toujours autant de voleurs et de tueurs qui se promènent dans la citée.

J'ai voulu donner le change plus tard dans la soirée en portant plainte contre le Roi Varian, et c'est la que j'ai rencontré cet imbécile de garde... comment s'appelait-il déjà ? Je ne sais plus. Mais qu'est-ce qu'il était bête !

En revenche ce n'était peut être pas une raison suffisante pour essayer de le tuer... Enfin bref, advienne que pourra !

Le coup de pied dans la fourmilière est donné, les prochains jours promettent d'être exaltants...


Il y a des avis de recherche sur moi !
J'ai d'abord bien rit, puis je me suis rendu compte qu'ils ne proposaient aucune récompense sérieuse : "A voir" !
La bonne blague. Vexé, j'ai décidé que ce serait moi qui allait leur en faire voir...

J'ai "emprunté" un livre tout à fait captivant à la cathédrale de la ville. Il y a presque toujours des gardes hors du bâtiment... mais presque jamais à l'intérieur. Ce ne fut donc pas très compliqué de m'emparer discrètement de "Anathèmes". Ce bouquin est une véritable hérésie... sans doute sert-il aux apprentis de la lumière à reconnaître l'hérésie justement. Je ne vois pas d'autre raison pour qu'il se trouve dans la Cathédrale de la Lumière.

Toutefois, hérésie ou non, il n'en est pas moins un véritable puits de savoir. Et le vieux Bénédictus ne sera probablement pas mécontent de voir disparaître ce genre de choses... ou bien si ?

Je pense que la malchance à décidé de s'acharner sur moi ces derniers temps... car j'ai tout de même été surpris entrain d'emprunter ce satané bouquin. Surpris par une elfe de la nuit pot-de-colle, acharnée, et décidée à ce que je me livre à la garde. Peut être espérait-elle toucher une récompense ?

Mais elle n'était pas assez prudente : une petite incantation et elle brulait comme une torche.
Voulant profiter de la situation pour faire monter ma valeur, j'ai appelé la garde. Mais elle c'est enfui, toujours consumé par les flammes.
Alors je suis partit au galop dans l'autre sens.

Il me tarde de voir ce qu'il va se passer maintenant....

Sa y est je me suis fait arrêté.
J'ai encore bien rit.

J'ai de la chance, ils ne m'ont pas pris mes affaires, je peut continuer à écrire. Et en cellule je vais avoir du temps pour écrire.
J'ai presque réussit à les convaincre de me condamner aussi pour hérésie, mais je ne pense pas que sa ait marché.

Bon... et bien plus qu'à trouver une solution pour me sortir de là.
Je vais continuer la lecture d'Anathèmes. Je trouverais peut être quelque chose d'utile !

Puisque je n'ai rien de mieux à faire que lire et écrire... je vais écrire ce que j'ai lu.

Mais avant cela j'aimerais éclaircir un point : quand j'ai dit que je m'étais fait arrêter une ou deux pages plus tôt, je n'ai pas précisé que ce n'était pas par la garde. J'ai bien été transmis dans les geôles de la garde, mais c'est une bande de fanatique de la lumière qui m'ont arrêtés. Les mêmes que ceux qui se tiennent devant la cathédrale habituellement je crois. Une chance qu'il ne m'aient pas fouillé finalement ! J'aurais eu l'air malin s'ils avaient trouvés Anathèmes dans mes affaires.
Bref, tout ça simplement pour avertir un éventuel futur possesseur (chanceux !) de ce carnet de bord : la Garde d'Hurlevent ne sert vraiment à rien. Elle s'occupe de la paperasse. Et encore... lentement !

Et maintenant revenons à un sujet plus sérieux : Anathèmes !
Je me suis permis de recopier quelques passages, après tout la connaissances est faites pour être partagée !
Et comme sa s'ils le trouvent et qu'ils me le prennent, il m'en restera quelque chose quand même.

"Anathèmes : Introduction"
Avant de s'attaquer à un sujet il faut connaître son essence même. Le serviteur de la Lumière transcende le monde qui l'entoure par la grâce de la Lumière qui lui permet de voir l'essentiel et d'aller droit au but et ainsi de répandre plus efficacement la bonne parole.

On introduira donc ce sujet par son essence même en le définissant, pour pouvoir le transcender et ainsi mieux s'en imprégner par la suite.

L'Anathème est pire que l'Hérésie, car si l'Hérésie est pardonnable puisqu'on peut encore tendre l'autre joue... pour faire simple, l'Anathème frappe les deux joues en même temps et n'y va pas de main morte. Quand il n'y a plus de joue à tendre il ne reste que le courroux furieux de la Lumière. L'Anathème désignera une Hérésie telle qu'elle mérite d'être montrée du doigt, dénoncé. Les serviteurs dévoués de la Lumière devrait être capable de dénoncer un membre de leur propre famille si celui ci s'avérait coupable de l'Anathème.


....

L'ennui. L'essence même de l'ennui... reste les mots. Les mots si fragiles...

Anathème, Chapitre I : Différencier l'Hérésie de l'Anathème, apprendre à reconnaître l'Anathème

L'Anathème est un acte bien pire que l'Hérésie, cela à déjà été dit dans l'introduction mais cela sera dit et redit aussi souvent qu'il le faudra afin que les lecteurs comprennent la gravité de l'acte.
Toutefois, rien ne vaut un bon exemple, en voici donc un concret pour illustrer la différence entre l'Hérésie et l'Anathème :

Invoquer un démon est une Hérésie car les démons sont des créatures maléfiques vouées à l'ombre et à la destruction.

Créer un portail démoniaque géant, détruire la faune et la flore sur plusieurs kilomètres à la ronde, amener dans notre monde des hordes de monstres verts et enragées, assoiffées de sang et dévastatrices, provoquer des milliers de morts et ainsi changer radicalement une des faces du monde (cf. Biographie du Magus Medivh)... voilà l'Anathème dans toute sa splendeur monstrueuse.

Ici la différence entre simple Hérésie et resplendissant Anathème est claire et nette.

Toutefois l'Anathème peut prendre des formes aussi diverses que variées. Il n'y a pas de méthode toute faite pour apprendre à le reconnaître. Mais on peut utiliser l'astuce suivante : lorsqu'un serviteur de la Lumière se trouvera en présence d'un accusé d'Hérésie, il ne jugera pas l'homme mais son Hérésie. A savoir que le dévoué serviteur de la Lumière tentera d'imaginer cette Hérésie en une autre Hérésie moins grave. De la réduire. La plus part du temps ce ne sera pas possible, c'est qu'il s'agira de simple Hérésie. Mais lorsqu'une Hérésie est réductible c'est qu'elle s'approche alors de l'Anathème.

Par exemple : *Brûler quelqu'un par magie est un sort. Un sort est un sort. Pas de palier inférieur. C'est une simple Hérésie.
*Toujours sur le thème du feu : provoquer par la magie noire et le feu la destruction, disons d'une ville, est
largement réductible. Le palier en dessous pourrait être de simplement provoquer un incendie. Celui encore en
dessous de souiller la ville en en noircissant les murs par le feu. Le palier encore en dessous étant d'user de
magie noire pour invoquer le feu ne serait-ce que pour allumer une chandelle.

Plus il y a de paliers sous un acte de magie noire grave, plus cet acte de magie noire se rapproche de l'Anathème. C'est ainsi que l'on se fait une idée de l'Anathème et de l'intensité de sa monstruosité.



....

Mais évidement ! Je vais sortir de là avec un portail démoniaque ! Je ne ferait pas venir de démons dans la cellule... encore que ce pourrait être fort divertissant... mais j'utiliserais le portail pour en sortir !

Plus qu'à se mettre au travail... et à espérer que j'ai le matériel nécessaire !
Je vais fouiller ma sacoche, mais je crois qu'elle ne contient plus que de quoi écrire et Anathème... si ce n'est pas malheureux !

Sa y est. Ma sentence est tombé : 7 jours d'emprisonnements, des coups de fouets et 5 pièces d'or d'amende.
Ce ne serait rien s'ils avaient simplement continués de ne pas s'occuper de moi au fond de ma cellule. Mais non. Ils m'ont remarqués. Me voilà attaché pieds et poings à un mur. Je suis également bâillonné.

Mais le pire c'est qu'ils m'ont fouillés. Je n'ai plus Anathèmes.
Et il n'y a pas moyen de faire de la magie dans cette cellule, il y a une espèce de protection bizarre...

Je commence à être fatigué.

Un Draeneï étrange avec un tabard très moche est venu me rendre visite... C'était... Bizarre !

Apparemment ce serait un messager des sectateurs du crépuscules. Ou un livreur, ou quelque chose d'approchant. Quoi qu'il en soit il a un colis pour moi. Ce colis est de la part des sectateurs du crépuscules. Et ce dingo de draeneï n'a pas peur de le déclarer haut et fort devant deux membres de la garde.

Ma rencontre et mes expériences avec les sectateurs du crépuscule remontent à si loin... je pensaient qu'ils m'avaient oubliés. Mais il semble que les serviteurs des dieux très très anciens n'oublient rien. Toutefois je ne comprend pas ce qu'ils me veulent ou ce qu'ils ont bien pu m'envoyer quand même. Et ce mystère me donne envie de me gratter le nez....

Je saurais la réponse dans deux ou trois jours, quand on m'aura enfin laissé sortir de là. Toute cette histoire pour un peu de magie noire sur un garde anonyme dans la masse de tous les autres... Mais il y a au moins un côté positif : je connais maintenant un des aspects d'Hurlevent comme ma poche. Les geôles de la Garde.

Enfin libre !
Le fouet est une expérience pour le moins... difficile.
Mais sa valait bien de sortir enfin de ce trou.

Le Draenei de l'autre fois m'a remis son colis.
Il s'agit d'un médaillon en forme de pentacle au centre duquel se trouve une émeraude qu'on peut qualifier pour le moins d'envoutante. Je me suis renseigné, l'étrange métal noir du pentacle se trouve être de la saronite... le sang d'un dieux très très ancien. Sa promet.

Je ne sais pas encore à quoi va bien pouvoir me servir cet objet mais je ne tarderait probablement pas à le découvrir : il dégage une monstrueuse impression écrasante de pouvoir... c'est assez étouffant.

J'ai mal à la tête.

Longue journée... J'ai rencontré un gnome complétement dingue.
Je pense que je vais le tuer. Sa lui fera les pieds à ce fou furieux. Sa ne se fait pas de sortir de nulle part dans le dos des gens comme sa...

D'autant qu'il a l'air d'être au courant pour le draenei et le colis... et il m'a dit de me méfier. Ce n'est pas un ami.
Et bientôt il sera mort.

Il se passe des choses passionnantes la nuit dans Hurlevent. Et l'oeil de Killrog est décidément la meilleure idée qu'on ait jamais eu... J'ai pu observer ce soir dans les profondeurs de la cathédrale une cérémonie des plus étranges.
Un groupe de paladins aux airs vindicatifs ont initiés un immense draenei -il était tellement grand que lorsque je l'ai aperçu j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'un illidari !- a un pouvoir visiblement assez... sombre. Le paladin qui semblait diriger les opérations a invité le draenei à libérer sa rage, sa colère, a ressentir la puissance et le pouvoir plusieurs fois.
Même à travers l'oeil de Killrog je pouvait ressentir les pulsation d'énergie dégagées par les pierres visiblement magiques qu'ils avaient disposés dans la salle...
Je me demande qui ils sont, il faut que j'en apprenne plus... m'est avis que je tient là un filon de savoir et de pouvoir !

Mon mal de crâne persiste. Je haï déjà mon médaillon, mais il est hors de question que je m'en sépare... c'est tout simplement... inimaginable. Il ne quittera plus jamais mon cou.

Mort, chaos, destruction... encore et encore. En boucle. Depuis toujours et jusqu'à la fin !

Quel horrible cauchemar. Mais tout était si réaliste.
Et ces voix... ces voix je suis sur que je les ai déjà entendues. Il y a longtemps. Mais les sectateurs du crépuscules ne m'auraient pas fait un tel cadeau. Non. C'est impensable. Impossible.

A moins que l'ordre ne soit venu directement d'eux... Qu'ais-je fait pour mériter leur attention ? Qu'ais-je fait pour attirer LEURS regards ?!!

Je dois trouver et tuer le gnome. Ce sont ses menaces voilées qui me rendent fous, je délire... je dois tuer ce gnome. Je vais tuer ce gnome et tout ira mieux. Oui.
Tuer le gnome.
Bientôt.

Ah le misérable court sur patte ! ... il est doué... et il n'a que 16 ans... Il va me payer cet affront.
Personne n'a le droit de m'empoisonner. Ne serait-ce qu'un tout petit peu.

Mais maintenant je sais que j'ai intérêt à me méfier, et je ne foncerait pas dans le tas la prochaine fois...
Il va mourir. Mais lentement.

Il ne m'échappera pas.

Il est fichtrement résistant pour son âge !
Frappé par la magie noire, fouetté, brûlé, aveuglé, traumatisé, étranglé, à moitié noyé... et il vit encore !

Je commence à me demander s'il n'a pas plus de valeur que ce que je pensais... Je pourrais peut être essayer d'en faire autre chose qu'un cadavre... Peut être.

Les voix me le diront.

En attendant, sa résistance aura au moins servi à quelque chose, j'ai pu expérimenter un nouveau sort : "Minuit".
Ce simple mot, un léger choc sur la tête au dessus des yeux, assez de pouvoir canalisé au bon endroit au bon moment... et le voile noir s'abat sur les yeux de la cible. La proximité nécessaire avec l'ennemi rend son utilisation dangereuse... mais il a réussit une fois sur deux essais.

C'est merveilleux ! "Leur" savoir est tout bonnement incommensurable !

Bénis soient les druides et leur pouvoirs de guérison. Cette elfe m'a évité un tour de plus à l'hôpital d'Hurlevent. Je ne pense pas que ce soit une bonne chose qu'ils commencent à me connaître... ils pourraient se poser des questions et sa ne serait pas bon. Pas bon du tout.

Mes rêves sont de pire en pire... mon mal de crâne aussi. Je crois que ma tête va exploser. Littéralement.
_________________


Back to top
Visit poster’s website Skype
Publicité






PostPosted: Fri 6 Jul - 01:54 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Andlat rôleplay Forum Index -> Néant distordu -> Archive ( Save Backgrounds ) All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Administration Panel | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group